Financer notre action

Solidarité Alimentaire Manche Entreprises

Face à l’accroissement de la demande, des moyens nouveaux de financement doivent être trouvés pour le fonctionnement et les investissements nécessaires à la Banque Alimentaire de la MANCHE.
S’appuyant sur les expériences menées dans l’Hérault (Montpellier) et en Pyrénées Atlantique (Jurançon), le Conseil d’Administration s’est prononcé le 18 juin sur la création d’un fonds de dotation – S.A.M.E, Solidarité Alimentaire MANCHE’s Entreprises et le 10 septembre sur le projet de statut de cette association Loi de 1901.
Cet élan de solidarité demandé à des entreprises de la MANCHE nous aidera à trouver des solutions pour répondre aux besoins de demain. Les entreprises qui s’engageront sur une durée d’aide financière pourront bénéficier d’une déduction fiscale.
En s’engageant aux côtés de la BAM, l’entreprise…
* valorise son image dans le soutien d’une action humanitaire réalisée par une association reconnue d’intérêt général,
 * développe sa volonté d’agir concrètement pour le bien être social nécessaire à la vie d’une entreprise,
 * participe à une action citoyenne en luttant contre le gaspillage,
 * bénéficie d’une action à forte visibilité.
…Elle bénéficiera de contreparties :
 * l’utilisation du label « Entreprise Solidaire de la Banque Alimentaire de la MANCHE », en interne comme en externe,
 * l’appui de la Banque Alimentaire pour des actions de communication internes à l’entreprise,
 * de la communication dans son journal « GOUTTE D’EAU », diffusé dans toutes les collectivités territoriales du département, de la publication régulière des entreprises partenaires.


Des démarches sont effectuées actuellement pour sensibiliser les chefs d’entreprises afin de constituer le Club des Fondateurs et préparer l’Assemblée Générale Constituante. Les statuts seront ensuite déposés à la Préfecture de la MANCHE avant de solliciter les membres du Conseil d’Administration et les Bénévoles des relais pour établir une liste d’entreprises, la plus importante possible, qui constituera le vivier nous permettant d’assurer la pérennité de la BAM et de répondre aux besoins qui ne cessent de croître.